En parallèle des jardins partagés, Veni Verdi développe depuis 2012 un projet d’agriculture urbaine, ayant pour objet la création d’une exploitation agricole avec à la clé la création progressive d’emplois.

 

En tant que « bureau d’études » de l’association j’accompagne ainsi ses projets :

  • veille juridique et technique : étude des modalités d’installation de micro ferme en milieu urbain/sur les toits (contraintes urbanistiques, sécurité des personnes, accessibilité, culture et faisabilité structurelle, incidence de la pollution atmosphérique/des sols, interface avec le bâti)
  • études de faisabilité et conception : relevés et réalisation des plans, analyse des documents techniques et réglementaires disponibles, conception de l’aménagement des terres/toitures en coopération avec les jardiniers et l’apiculteur de Veni Verdi. Ces études sont généralement menées dans le cadre de négociations avec entreprises & collectivités territoriales susceptibles de prêter leurs espaces
  • accompagnement : échanges avec les différents intervenants institutionnels et partenaires pour lever les difficultés inhérentes à tout projet innovant, participation au montage des dossiers de financement, conseil pour la réalisation des travaux éventuels, communication …
  • pré-étude de marché : études de cultures adaptées au milieu urbain :
    • cultures alimentaires susceptibles de croître sur de faibles surfaces en générant une valeur ajoutée suffisante pour pouvoir à terme créer des emplois agricoles
    • cultures non alimentaires pouvant être installés dans des milieux pollués

Le toit du Collège Matisse en cours « d’aménagement », dans le cadre d’un chantier participatif

 

J’ai ainsi suivi plusieurs projets, en cours de conception, négociation ou réalisés, pour effectuer les premières cultures et valider la faisabilité, s’accompagnant de la création de deux emplois :

  • Une toiture terrasse d’environ 130m² (aromatiques et cultures maraîchères) sur le toit du Collège Matisse à Paris 20e
  • Une toiture avec 300 m² en cours de conception (cultures maraîchères biologiquement intensives)
  • Un espace d’environ 5500m² pour une micro ferme urbaine biologiquement intensive, à vocation pédagogique et productive (cultures maraîchères, fruitiers, petits fruits, entretien des espaces verts) dans un établissement public d’enseignement : en cours de négociation avec la Ville de Paris

 


 

Plans de l’aménagement prévisionnel d’une ferme urbaine de 4500m² utiles environ, dans le Collège Pierre Mendés France, Paris 20e (première phase d’aménagement fin 2014)

 

 

Infographie à but de communication d’un projet envisageable sur une toiture de 1000m², réalisée dans le cadre d’échanges avec ne entreprise parisienne disposant de telles surfaces :